Centre d'études mongoles et sibériennes (CEMS)

Imprimer

 

Le Centre d’études mongoles et sibériennes (CEMS) a été fondé en 1969 au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative de Paris-X, avec la collaboration des étudiants de l’INALCO (alors Ecole nationale des Langues Orientales Vivantes), où l’enseignement du mongol avait été ouvert en 1968. La fondation du Centre a été suivie, en 1970, de celle de la revue Études mongoles. La bibliothèque du CEMS a été constituée, à partir de 1970, par les chercheurs du domaine, principalement grâce aux ouvrages rapportés de leurs missions sur le terrain et aux échanges de la revue Études mongoles avec d’autres périodiques. Le Centre fonctionne dans les locaux de l’EPHE depuis 2002.

Directeur : Jean-Luc Lambert


Adresse :
190, avenue de France
75013 Paris
France

Mél. : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Ouverture : le CEMS est ouvert le mardi de 12h30 à 19h30.

Conditions d’accès : ouvert au public intéressé en présence d'un membre du CEMS.

Prêt : restreint aux membres du CEMS sauf dérogation exceptionnelle du directeur.

Fonds : la bibliothèque a été constituée progressivement par les membres du CEMS, chercheurs, jeunes docteurs et doctorants, dont elle est l'outil de travail. Les thèses soutenues dans le domaine y sont consultables. Les fonds sont, dans leur majorité, en mongol, en russe, en chinois ou dans diverses langues locales de cette aire. Le catalogage informatique de ces fonds est en voie d'achèvement. Ils sont consultables sur le Sudoc et le catalogue de la BULAC. Les thèmes couverts sont : langues, ethnologie, littérature orale, religions, histoire, politique, économie.